jeudi 6 octobre 2011

Le chêne des 6 frères

description: boucle de presque 5 km soit une heure à pied, au départ de la maison forestière de l'Ouye par le GR 111 et retour sur l'abbaye par le chemin de l'Ouye.


Si la voiture est garée sur le parking de l'abbaye de l'Ouye, revenir sur ses pas de quelques mètres sur la route goudronnée pour partir par le large GR qui part à droite de la maison forestière, direction 290°O.
Passer devant:
à gauche un chalet en bois et les volailles de la maison forestière;
à droite un écriteau en bois indiquant: "chemin des parfonds de Dourdan à Corbreuse n°56.

Par deux fois on laisse un petit chemin qui part à gauche et on continue tout droit vers 243° SO.
On arrive droit sur les champs de Corbreuse au bout de 12 mn de marche.
Là on tourne à gauche à 90° et on marche maintenant avec les champs à notre droite, la forêt sur la gauche, toujours sur le GR mais direction 150°SE.


Laisser partir à gauche "l'allée des tilleuls" indiquée sur un panneau en bois et continuer sur le GR qui commence à descendre. On croise un petit chemin venant de la droite. Le sentier se rétrécit puis remonte sous quelques châtaigniers.

Arrivé au carrefour Henriette:

un panneau métallique indique à gauche "L'abbaye de l'Ouye 1,8 km"(chemin que l'on empruntera pour le retour)
tout droit le GR continue
et on tourne à droite vers "la route des 6 frères".




Cet arbre majestueux est au bout du chemin sur la droite juste avant les champs:

cela doit faire juste 30 mn qu'on marche

Doit-il son nom aux 6 troncs qui se séparent après le tronc principale, ou au fait qu'il faut 6 personnes se tenant la main pour en faire le tour ?


Un agile acrobate peut se hisser dans le creux du milieu, au départ des 6 troncs.

Si on avance dans le champ pour prendre du recul, on l'aperçoit dominer largement les autres arbres de la forêt.

Pour le retour, retournons d'abord vers le carrefour Henriette, puis tout droit par le sentier de l'Ouye:


Un autre arbre remarquable est indiqué sur le bord du chemin. Remarquez son tronc bien lisse: c'est un hêtre de 180 ans cette fois.

Le sentier monte et descend au milieu de grands buis.

Une solide lanière accrochée à un arbre au dessus d'un creux de terrain sur la droite, permet aux intrépides de jouer à Tarzan.

Quand ce sentier rejoint un bon chemin perpendiculaire, on prend à gauche.
On rejoint la "route des boissières" en bord de champs; aussitôt prendre à gauche le "chemin de Villeneuve à l'Ouye".

A une bifurcation de petits sentiers continuer tout droit par le chemin principal qui monte en 320° NO.
On se retrouve face au pigeonnier en briques de l'abbaye de l'Ouye.
Continuer tout droit puis longer les champs de chevaux pour revenir au parking de départ.

Ce qu'on peut trouver d'intéressant à ramasser sur ce parcours:
- des fleurs de pervenches en mars avril
- des coulemelles en fin d'été
- le long du chemin derrière l'abbaye, des prunelles et du cynorhodon après les premières gelées
- à ne pas cueillir : on peut trouver au printemps sur le chemin de retour un pied d'ancholies sauvages.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire